background

Contexte réglementaire

Le PNNS un enjeu national de santé publique

Image

Le PNNS un enjeu national de santé publique

La France s’est dotée depuis plus de 20 ans d’un Programme National Nutrition Santé (PNNS). C’est d’abord un ensemble de recommandations nutritionnelles associant santé et plaisir. Le but est d’améliorer la qualité de l’alimentation de nos concitoyens et ainsi de diminuer le nombre de maladies liées à ou favorisées par une mauvaise nutrition. Dans le cadre du 4ème volet de ce PNNS (2019-2023), l’augmentation de la part des acides gras omégas 3 par les légumineuses est ciblé comme « une stratégie essentielle pour l’amélioration des apports nutritionnels de la population et la réduction des inégalités sociales et territoriales » dans l’objectif 1 du plan (« Améliorer la qualité nutritionnelle des aliments »). L’engagement de Bleu-Blanc-Cœur « Les produits Bleu-Blanc-Cœur garantissent des apports nutritionnels mesurés et répondant à des objectifs de santé publique (selon les « Apports Nutritionnels Conseillés » pour la population française - ANSES). Ces bienfaits nutritionnels ont largement été démontrés en études scientifiques (5 études cliniques publiées dans la presse scientifique à comité de lecture + 2 études cliniques en cours). Ainsi, plus de 2 500 professionnels de santé en France ont rejoint l’association Bleu-Blanc-Cœur pour porter le message « d’une Agriculture à vocation Santé, durable et résiliente ». Les professionnels de la luzerne y sont également membres avec leurs confrères du lin, du lupin de la féverole et du colza. L’Association est autorisée à certifier des agriculteurs et éleveurs avec un Label attestant leur adhésion aux principes fondateurs. Ainsi, pour être certifiés, les adhérents doivent respecter une charte composée de 20 cahiers de charge dont par exemple « l’utilisation des fourrages et graines riches en oméga 3 ».